Le Bullet Journal

Bonjour à tous, il y a quelques temps j’ai découvert le Bullet Journal et depuis, je ne peux plus m’en passer. Je me suis dit qu’il fallait que j’écrive un post sur le sujet afin de vous partager ma nouvelle passion.

Bullet journal carnet

Le Bullet Journal, qu’est-ce que c’est ?

Concrètement, c’est un agenda fait maison (mais pas que !) dans lequel se trouve toute votre vie. Si vous êtes comme moi un(e) grande fan de carnets (héhé je ne suis pas LittleNotebooks pour rien ! Cf article 1) et que vous avez 34 carnets différents, chacun pour une utilisation particulière, la promesse du bullet journal est de vous simplifier la vie et de vous aider à mieux vous organiser en rassemblant la plupart de vos carnets en un seul. Bien sûr, je garde mes autres carnets, mais celui-là permet d’avoir une vraie vue d’ensemble et globale sur votre vie et ce, au quotidien (et donc d’alléger votre sac à main).

IMG_20170128_161122

Ryder Carroll, un designer digital tout droit venu des Etats Unis est l’inventeur du BuJo vous expliquera sans doute mieux que moi son intérêt et son utilisation sur son site.

Le Bullet Journal, un indispensable pour l’organisation

Alors il y a quelques « règles » au Bullet Journal même si au bout du compte vous faites comme vous préférez. Avant toute chose il ne faut pas oublier de prévoir un Index car au fil des semaines et des mois, il est facile de s’y perdre. Vous trouverez tout d’abord un calendrier annuel, puis mensuel, puis hebdomadaire et enfin une liste de tâches à accomplir au jour le jour. Ces calendriers permettent d’avoir une vraie visibilité sur votre organisation à court ou long terme. N’oubliez pas de définir une nomenclature qui vous permettra de déterminer l’avancée d’une tâche (en cours, accomplie, reportée etc.)

Bullet journal year overview

Bullet journal month

Bullet journal daily

Ce qui est sympa, c’est de le réaliser soi-même. Ne vous en faites pas, je dessine ordinairement très mal (je suis restée bloquée au bonhomme patate de CE1), mais grâce à des tutos trouvés sur Pinterest, je me suis inspirée de plein de jolies idées et doodles et je me suis surprise à faire des croquis très simples et très jolis. Pas de panique, il existe des journaux plus ou moins tout-faits en cliquant ici, ou avec des pages imprimables en cliquant là, ou encore des stickers en cliquant par ici, mais je trouve que le fait de mettre autant de cœur et de temps dans ce carnet, le rend quelque part sacré et précieux. Il est à vous et rien qu’à vous.

Bullet journal doodles

Le Bullet Journal, une thérapie

Le BuJo comprend également ce qu’on appelle des collections et des trackers. Je m’explique : les collections sont des pages à thèmes qui peuvent être des listes (ex : book list, movie list, places to travel, gift ideas, wish list…). Elles permettent de se souvenir de tout, de noter et prendre conscience de nos envies, nos projets, nos plans…

Bullet journal wish list

Bullet journal book list

Puis il y a les Trackers, c’est un système de grille où l’on doit cocher/colorier chaque jour où l’on a accompli une action définie. Par exemple, si je me dis que je veux tenir compte des entrainements sportifs que je fais dans ma semaine, je vais colorier la case du jour où je l’ai fait. Cette technique peut être très utile lorsque l’on a envie de prendre une bonne habitude comme lire ou se coucher tôt, elle permet de nous encourager à l’accomplir jour après jour et d’avoir une vue sur sa bonne adoption (ou non). Puis il y en a qui ne servent à rien comme la météo ! (C’est juste rigolo de dessiner des soleil ou des nuages).

Bullet journal tracker

Puis il y a des thèmes de pages très spécifiques comme les Level 10 life ou les Box. Les level 10 Lifes permettent d’évaluer sa vie en donner une note sur 10 à différents domaines de la vie (amour, famille, amis, santé, travail…) puis y inscrire les objectifs à accomplir afin d’améliorer certains points. Les Box permettent de rassembler tout selon un thème précis. Par exemple la Happiness box est très connue : il faut écrire TOUT ce qui nous rend heureux et remplir la page sans laisser de vide (enfin là encore il n’y a pas de règles). Vous pourrez voir des exemples sur Pinterest ou même en faisant une petite recherche Google.

 

Un week-end en Irlande

Avez-vous déjà été conquis par le charme de la vie et culture irlandaise ? J’y suis allée trois jours pour clore mon semestre en Angleterre avec mes amis et je dois dire que je commence à être lassée de tomber amoureuse d’endroits magnifiques ! Bon je trouve qu’Edimbourg ne sera pas détrônée de sitôt, car la ville de Dublin, bien que super en elle-même ne peut cependant pas l’égaler. Par contre la culture, chaleur de vivre et nature irlandaises m’ont complètement conquise… Retour sur 3 jours de voyage en Irlande ainsi que mon ressenti.

cliffs of moher ireland

Dublin Gogarty's

1-    Dublin, la ville

La ville de Dublin recèle de surprises en tous genres et s’avère également très riche en monuments à visiter. Par manque de temps nous n’avons pas pu tous les visiter, mais les apprécier de l’extérieur avec un guide de voyage à nos côtés était déjà très satisfaisant !

Alors nous sommes tout d’abord allés au Trinity College, un campus gigantesque à la puissance historique énorme. Nous avons également particulièrement apprécié la Christ Church et un peu déçus du Dublin Castle.  Il y a également la St Patrick’s Cathedral qui était très impressionnante de nuit.

La ville s’étend de part et d’autre de la rivière Liffey. Le sud comme le nord possède sa propre petite richesse. On s’est davantage concentrés sur le sud avec la multitude de monuments, quartiers historiques comme le Temple Bar ou le medieval quarter. Je dirais que le nord est plus moderne et plus axé shopping généralisé dans la Henry Street.

A seulement 20min de tram, la ville s’étend jusqu’à la presqu’île de Howth, port de pêche très authentique avec beaucoup de charme. Dommage que ce jour-là il ait vraiment fait très froid avec beaucoup de vent, mais nous nous sommes réfugiés dans un restaurant de poissons frais et nous avons vraiment bien mangé !

dublin temple bar

dublin street art

dublin trinity college

dublin christ church

dublin christ church

dublin doors

dublin howth

dublin howth

dublin howth

2-    La nature

En bons touristes, nous avons opté pour un voyage organisé qui emmène jusqu’à l’autre bout du pays, à l’Est total. En effet, nous voulions vraiment découvrir la nature irlandaise et en trois jours et sans voiture ce n’est jamais très évident, alors cette solution ne nous paraissait finalement pas si mal. Pour 45 euros (tarif étudiant) nous avons bénéficié du transport en bus avec des conducteurs irlandais tellement adorables qui nous fournissent énormément de commentaires et informations sur les lieux que nous traversions, ainsi que des légendes sur les fées ou autres croyances irlandaises.

Nous avons donc pu voir à travers le bus la magnifique et dépaysante campagne irlandaise. Nous découvrons un paysage de pierres qu’on croirait tout droit venues de la Lune, ainsi que des animaux sauvages, libres et fiers. Nous avons eu le droit à quelques arrêts chronométrés pour pouvoir profiter un peu plus pleinement de différents spots. J’ai eu un énorme coup de cœur pour les standing stones perdues dans la campagne (Cf. ma passion pour la série Outlander que je conseille vivement). Nous avons donc rapidement traversé la ville de Galway, le village de pêcheur Dölin, le château de Dunguaire entouré d’algues en marée basse et en marée haute d’eau pour finalement arriver aux fameuses Cliffs of Moher.

Nous avons vraiment été complètement enchantés par le paysages que les Cliffs nous offrait. Le plus drôle était le vent qui nous soufflait dessus par grosses bourrasques, nous décoiffant littéralement. Quel magnifique souvenir ! Nous avons pris tellement de photos et de selfies. L’expérience de se laisser tomber et de se sentir retenir par le vent est également incomparable ! J’ai vraiment eu la sensation d’enlacer le vent, tellement sa force était palpable.

Mon seul regret concernant l’offre est que nos arrêts étaient bien trop courts… 15min pour les petits endroits et 1h30 pour les falaises seules. Je suis consciente que l’enjeu était de nous faire découvrir un maximum d’endroits en cette petite journée qui a compté beaucoup d’heures de bus malgré tout (plus de 8h juste pour le trajet Dublin-Galway).

donghaire castle

donghaire castle

irlande campagne

irlande campagne stones

ireland standing stones

dolin ireland

cliffs of moher ireland

irlande

cliffs of moher ireland

cliffs of moher ireland selfie  cliffs of moher ireland

ireland

3-    La culture irlandaise

Depuis toujours j’adore la musique et la danse irlandaise c’était donc l’occasion parfaite pour vivre une expérience unique dans la culture du pays. Nous avons bénéficié d’une super offre à l’Arlington Hotel qui propose tous les soirs des spectacles de musique et danse en live en même temps qu’un repas servi avec entrée/plat/dessert, le tout pour 33 euros. C’était un certain coût certes, mais le repas était très classe et vraiment très bon, et le spectacle nous a laissés sans voix. Enfin non, puisqu’on a chanté aussi !

Le lendemain nous sommes allés dans un autre bar, le fameux Temple Bar du quartier éponyme. On nous avait mis en garde que c’était très touristique et du coup bondé avec des prix exorbitants. Nous avons quand même décidé de tester et avec chance nous avons eu des places justes en face de la scène. Bon, après un irish coffee à 10 euros, on prend son temps pour le boire, mais on profite en revanche pleinement de la musique et l’ambiance festive qui nous transporte toute la soirée !

La culture irlandaise concernant les légendes et contes fait aussi partie de ce j’adore à propos du pays.

temple bar dublin

arlington hotel irish dance

arlington hotel irish dance

Et en cadeau, voici une petite playlist pour sentir l’ambiance des pubs irlandais !

  • The Ferryman – The Dubliners

  • The Rocky Road to Dublin, The High Kings

  • The Wild Rover, The dubliners

  • Mountain Dew, The Clancy Brothers