Sonde Culturelle (cultural probes)

Dans le cadre de mes cours de Master en audiovisuel et médias numériques, j’ai eu un projet de sonde culturelle à réaliser. La sonde culturelle ou « cultural probes » pour les anglophones, qu’est-ce que c’est ?

C’est un kit « handmade » réalisé par une structure et donné aux utilisateurs d’un produit afin de comprendre leurs usages, habitudes, comportements, pensées, espoirs, craintes… Le kit est orienté créatif et comprend différents objets qui incitent l’utilisateur à réaliser différents petits exercices ludiques réguliers (prendre des photos, répondre à des questions, dessiner etc…). L’objectif des sondes culturelles permet de se rapprocher au plus près des hommes, de prendre en compte les émotions dans les objets numériques et multimédias qui sont des fois trop technologiques et peu ergonomiques. Elles permettent d’imaginer de nouvelles solutions pour intégrer les comportements des utilisateurs dans les projets pour qu’ils soient plus cohérents et créateurs de sens.

Par exemple : On peut trouver des appareils photos jetables avec pour chaque photo une consigne (ex : jour 1 : prendre en photo son petit-déjeuner, jour 2 : prendre en photo un endroit ou l’on se sent en sécurité…). On peut trouver des journaux de bords ou il faut gribouiller des dessins qui résument nos journées, ou répondre à des questions qui prennent en compte les émotions et sentiments par exemple : quel lieu vous inspire de la joie ? de la colère ?…)

Le sujet qui nous a été donné concerne l’expérience du réveil chez les jeunes. Comment comprendre les habitudes et émotions liés au réveil afin de réinventer ce moment de la journée souvent peu agréable.

Ma sonde culturelle prend la forme d’un oreiller car j’en ai déduis que c’était le premier objet avec lequel on est en interaction au réveil que ce soit pour se rendormir ou s’en dégager. Puis dans cet oreiller fait maison, j’ai intégré 5 enveloppes qui correspondent à 5 réveils analysés. Chaque enveloppe propose une série de questions régulières qui instaurent une petite routine ainsi qu’un petit exercice plus créatif différent chaque jour (ex : dessiner son rêve dont on se souvient au réveil, faire un selfie du réveil, capturer l’odeur qui nous motive le matin…). Voyez plutôt par vous-même !

 

sonde culturelle oreiller

sonde culturelle activité creative

sonde culturelle activité creative

sonde culturelle activité creative

sonde culturelle selfie

sonde culturelle moodboard

 

Une virée à Bordeaux

En Février, à l’occasion d’un petit weekend entre copines j’ai eu la chance de visiter la jolie et charmante ville de Bordeaux. Retour sur une ville dynamique.

cathedrale saint andre contre plonge

place quinconces statue et grande roue derriere

Nous sommes logées en plein centre de Bordeaux, dans une rue commerçante très chic. Notre weekend est placé sous le signe de la culture et du shopping, le combo parfait pour une virée réussie ! La ville est riche en patrimoine et sites historiques de grandes envergures.

A deux pas de l’hôtel de Ville, nous commençons notre périple par la superbe cathédrale Saint André. Sa particularité réside tant dans son architecture de style gothique que dans son clocher indépendant. Lors de la Révolution, la cathédrale a subit un terrible incendie et a heureusement vécu une restauration hors du commun pour lui redonner son apparence d’origine.

lanterne hotel de ville

statue hotel de ville

cathedrale saint andre exterieur   cathedrale saint andre

cathedrale saint andre interieur vitrail

cathedrale saint andre interieur vitrail

Nous poursuivons ensuite vers le très chic rond-point et centre commercial des Grands Hommes.

-> Une petite anecdote : une amie a essayé de nous faire deviner pourquoi avoir appelé cet énorme rond-point « les Grands Hommes ». Pour les bordelais ou gens de passage, je vous laisse réfléchir.

(Indice : la réponse se trouve dans l’environnement : ouvrez l’œil !)

cinema cgr quartier grands hommes

rond point grands hommes

indice : regarder les noms de rues

Puis nous traversons le très joli petit passage Sarget avant d’atterrir sur l’édifice le plus élégant du centre de la ville : le Grand Théâtre. Edifié par l’architecte parisien Victor Louis sous Louis XVI. Il accueille toute l’année de nombreux opéras et ballets. Nous n’avons visité que l’entrée, déjà époustouflante de pureté et regrettons de n’avoir pas pu voir la salle qui semble-t-il est l’une des plus impressionnantes de province.

passage sarget

orange pressees passage sarget

plafond passage sarget

plafond passage sarget

place quinconces opera

interieur opera bordeaux

interieur opera bordeaux

interieur opera bordeaux portrait

DSC05311

En continuant, on arrive sur la place principale : les Quinconces qui abrite une splendide sculpture. La place doit son nom à la disposition des arbres en quinconce. Etant la plus grande place de France et même d’Europe, elle accueille diverses manifestations comme des foires.

place quinconces foire bordeaux

place quinconces foire bordeaux

place quinconces statue bordeaux

place quinconces statue bordeaux

Après une bonne dose de culture, il faut bien manger ! On cherche un endroit sympa et on opte pour un super restaurant de Bagels : le Catering. En plus d’un design vintage, le rapport qualité prix est indiscutable. Pour seulement 7,5€ on nous sert un énorme bagel avec une boisson et un accompagnement ! Il y a beaucoup de choix et j’ai été totalement conquise par l’explosion de saveur du bagel que j’ai choisi (« Pig Doherty ») ! Venez bavez devant le site (que je trouve très beau également) : en cliquant ICI !

enseigne bordeaux creperie

catering restaurant bagel bordeaux

interieur catering bagel bordeaux

plateaux bagel catering bordeaux

Toute virée entre copines se fait nécessairement avec un « moment shopping » et c’est bien ce qu’on a fait croyez-moi ! 😉 En descendant la rue Sainte Catherine, ça m’a frappée : je me trouvais dans un mini-Paris ! Le luxe des boutiques, la foule, le choix…. Et le clou du spectacle… la merveilleuse boutique : HEMA !!!!! Qui est, j’ose le dire, MON coup de cœur du weekend. OUI.

(Je commence mon argumentation) à C’est une boutique qui vend de TOUT et à des prix plus que raisonnables ! C’est original et on en trouve pour tous les gouts. Bon après je n’achète pas tout la bas, mais la partie qui a particulièrement attiré mon attention, vous vous en doutez, c’est le coin « papeterie ». Alors là, j’ai décédé plusieurs fois en voyant le nombre de carnets design ou personnalisables, de post-it adorables, de bloc-notes hyper mignons, d’autocollants, de rouleaux de masking-tape, de gommes et crayons pour…. 1€, 2€, 3€… La plus chère des choses que j’ai vue (et que j’ai achetée) c’était 5€ un kit de scrap pour personnaliser 2 petits carnets ! J’aurais pu dévaliser la boutique mais voilà quelques-unes de mes trouvailles :

papeterie hema bordeaux

papeterie hema bordeaux

rue sainte catherine bordeaux

rue sainte catherine lampion foule bordeaux

rue sainte catherine lampion foule bordeaux

Nous allons pour finir dans la mythique librairie Mollat… Entre littéraires que nous sommes, nous aurions pu passer plusieurs heures ! Obligées d’acheter quelque chose, au moins pour avoir la jolie pochette cartonnée !

Voilà pour ce (trop) court weekend bordelais… Vous allez me dire qu’il reste encore tellement de choses : la place de la Bourse avec son miroir d’eau, le musée des arts décoratifs et du design, un gouter à base de cannelés de la région etc… Il me tarde de revenir (à bon entendeur 😉 ).