Spectacle de danse contemporaine Trisha Brown

Le 29 Janvier dernier au TNB (Théâtre National de Bretagne) je suis allée voir un spectacle de danse contemporaine de la chorégraphe Trisha Brown. Je ne connaissais pas du tout ni ne savais à quoi m’attendre car je sais que la danse « contemporaine » peut être tout et son contraire. On pense très souvent la danse contemporaine comme quelque chose de très abstrait, d’étrange voire de perturbant. Mais ce spectacle réconcilie les plus réticents à la danse contemporaine. C’est équipée d’un stylo et d’un carnet (encore des carnets !) que je débute cette soirée.

Quelques mots sur la chorégraphe : Trisha Brown est une danseuse chorégraphe américaine née en 1936 et se tient comme la figure centrale de la danse post-moderne.

« Mon travail parle d’espace, de forme, de directions, de changements, de rupture, de vitesse, de dynamique et de qualité de mouvement… Une danse abstraite faite de mouvements fugitifs qui émergent et s’évaporent, puisant dans les sources variées de l’improvisation et les gestes de la vie quotidienne. »

3 pièces, une chorégraphe, 7 danseurs :

livret tnb trisha brown

Découverte du programme de la soirée au TNB de Rennes !

billet tnb bretagne spectacle trisha brown

salle de spectacle tnb bretagne

  1. Set & Reset (1983)

Nous sommes d’emblée amenés dans une ambiance post-industrielle avec une vidéo projetée et des sons brouillés d’une radio. Puis une musique rythmée nous emmène ainsi que six danseurs dans une recherche corporelle de l’harmonie. Entre individualité et liens, les danseurs effectuent des mouvements qui semblent être uniques à chacun. Cependant, on retrouve une logique de répétition ainsi qu’une logique de transmission du mouvement et de rapports presque je dirais « causaux » qui font que l’un ne peut exister sans l’autre.
J’ai vraiment été scotchée par cette première pièce qui m’a agréablement surprise et qui m’a vraiment transportée dans cet univers de légèreté et d’imprévisibilité.

      2. You Can See Us (1995)

La deuxième pièce se construit autour d’un travail de miroir. Deux danseuses semblent se faire face sous une douche de lumière orangée. L’ambiance est ambigüe et paradoxale, on se sent apaisé mais aussi inquiet. La musique y est sans doute pour quelque chose. J’ai remarqué (avant de le lire sur la plaquette) que les danseuses ne se regardent jamais, ce qui est à la fois brillant (c’est difficile d’être ensembles sans le regard) et à la fois intéressant sur la notion de dualité qui est mise en place par la pièce (et en relation avec le titre).

     3. Neward (1987)

Tout de suite on est interpelé par les gestes plutôt lents de deux danseurs qui introduisent un rythme d’adage cassé par les gestes plus rapides des femmes. Elles arrivent unes à unes et leurs mouvements s’emballent. La musique est un vrombissement continu qui s’arrête parfois brutalement mais n’empêchant pas les danseurs de continuer à danser en rythme et en synchronie. C’est ce que j’ai trouvé de vraiment intéressant dans cette dernière pièce. L’absence de musique n’empêche finalement pas la danse de s’exprimer, et la mélodie se retrouve dans l’harmonie des gestes. Le talent des danseurs est d’autant plus impressionnant qu’ils n’ont pas de repères sur le rythme chorégraphique. Je me suis amusée à essayer de compter leurs temps pour m’imaginer à leur place.

spectacle tnb trisha brown danseurs

(Source : Le figaro )

image ouest france(Source : Ouest-France )

La danse contemporaine de Trisha Brown peut se résumer ainsi : légèreté, originalité, et surprise. Avec des influences à la fois empruntées au Jazz et à la fois au classique, le contemporain ici, est d’une beauté absolue. Il est étonnant tout en nous emmenant avec grâce dans une réflexion sur la dualité, sur les rythmes et sur le caractère aléatoire.
Cependant, étant particulièrement attachée à la musique et à son rôle de médiateur entre le spectateur et le danseur, je n’ai pas pu m’empêcher de regretter pour la dernière pièce la présence de musique. Pour moi, c’est quelque part ce qui ajoute une nuance à l’émotion produite par le geste et l’expressivité.

Ce point mis à part, j’ai été réellement conquise par ce spectacle. J’espère que vous avez été nombreux à les applaudir et si non, intéressés par leur travail. Venez consulter le site pour votre prochain spectacle en cliquant ici !

Marché de Noël à Rennes

Qui dit Noël dit cadeaux, bonne nourriture, petits plaisirs, lumières et magie. Mais surtout qui dit Noël, dit marché de Noël, cet incontournable de la saison !

 

 place du parlelement à rennes marché de noel et décoration

Du 22 Novembre au 24 Décembre à Rennes, place du parlement, se tient un joli petit marché accueillant artisans, commerçants et restaurateurs. Connaissant très bien le marché de Noël de Tours, j’étais toute impatiente de découvrir celui de Rennes. C’est à la tombée de la nuit vers 18h que la ville se transforme en univers magique et féérique, agrémenté de lumières qui nous guident entre les rues et qui nous mènent vers le cœur de cet enchantement : le marché de Noël. L’odeur du vin chaud et des tartines de fromage fondu nous emmènent de stands en stands pour découvrir des produits artisanaux comme des bonnets en laine ou des bougies en forme de coupes de glaces, mais aussi des bijoux, accessoires et autres bibelots qui raviront petits et grands.

 

 lumières dans la ville et guirlandes lumineuses sur les arbres de nuit

lumière et guirlande lumineuse dans un arbre de nuit à rennes

guirlande lumineuse au milieu d'une rue de nuit à rennes

place du parlement décoré pour noel la nuit à rennes

Coups de cœur : J’ai particulièrement apprécié le stand d’un monsieur qui vendait des plantes sans racines collées sur des morceaux de bois flotté ou dans le creux de pierres semi-précieuses. Ces plantes sont appelée Tillandsias. Importées d’Amérique latine, elles se nourrissent des particules de nutriments qu’elles trouvent dans l’air ambiant à condition d’avoir un bon équilibre entre la dose d’ombre et de lumière. Une fois par mois, il convient de les sortir la nuit pour qu’elles puissent se gorger de rosée du matin, et régulièrement, on peut les asperger légèrement d’eau non calcaire. Je me suis offert un quartz blanc avec collé dessus une petite plante toute mignonne que j’ai pu choisir moi-même grâce à la gentillesse du vendeur.

Pour voir une photo, je vous renvoie à ma page INSTAGRAM en cliquant ici 😉

marché de noel manège de nuit à rennes

stand marché de noel bougies glaces

marché de noel stand galette bretonne à rennes de nuit

Stand de confiseries et bonbons à rennes marché de noel

Nourriture : mon deuxième coup de cœur est forcément de la nourriture. Je parle ici des tartines de fromage fondu qui ont tout de suite conquis mon cœur. Une grosse tranche de pain de campagne et une part de fromage au choix (raclette, morbier, tome de savoie, saint nectaire…) avec pourquoi pas une tranche de jambon de pays ou d’andouille… Et c’est la fête dans ma bouche. Un petit verre vin chaud permet de compléter ce met délicieux.

 

stand de bretzel au marché de noel de nuit à Rennes

bretzel et pied de la photographe au marché de noel à rennes

bretzel sur table à carreau au marché de noel de rennes

stand de tartines de fromage fondu et jambon de pays

stand de tartine de fromage fondu et gros fromage

 

Après ce passage obligé du centre ville, on ressort les yeux plein d’étoiles et les sacs remplis de présents avec la hâte d’être le 25 pour pouvoir passer Noël avec les gens qu’on aime.