Château de Langeais et Exposition sur les costumes de Renaissance

Avant mon déménagement sur Rennes, j’ai décidé de profiter encore un peu de ma belle région de Tours pour découvrir les châteaux que je n’ai encore jamais fait. L’exposition du château de Langeais sur les costumes de Renaissance m’avait particulièrement attirée. Il faut dire que c’était prévisible avec ma passion pour l’histoire de la mode et les costumes.

DSC02545 copy

La visite s’organise en 3 étapes:

  •   Tout d’abord la vie quotidienne au château à la Renaissance :

J’ai particulièrement apprécié la visite guidée qui permet de découvrir la vie quotidienne privée et publique des rois et comtes. La somptueuse salle à manger nous apprend quelque anecdotes sur les longs repas de ces hommes de l’époque. Les repas ont essentiellement un enjeu politique. Servis  « à la française » c’est-à-dire sans fourchettes ni serviettes, les 5 plats se succèdent les uns après les autres :

1) les fruits

2) les potages

3) le rô (rôti)

4) les entremets

5) le sucré

DSC02466 copy

Puis nous entrons dans les chambres. Celle des enfants m’a beaucoup marquée car on y voit un lit de taille normale et le guide nous apprend que celui-ci pouvait loger 3 à 4 enfants tête-bêche !

Dans l’antichambre du roi, une tapisserie a également attiré mon attention. Il s’agit d’un décor de 1000 fleurs, puissant « anti-déprime » de l’époque car donne une touche bucolique à un cadre parfois très urbain.

DSC02469 copy

  •      Puis l’événement qui a marqué le château : le mariage d’Anne de Bretagne avec Charles VIII

DSC02476 copy

Le roi Charles VIII a 21 ans lorsqu’il épouse Anne d’Autriche alors âgée de 14 ans. En 1491, ce mariage politique promet à cette dernière d’épouser en cas de mort de son mari le dauphin Louis d’Orléans, futur Louis XII. Charles VIII ne tarde pas à décéder de la mort la plus stupide de l’histoire de la royauté : cogné au front en haut d’une porte. Tous les enfants qu’elle a eut avec cette première union sont morts. Elle devient une seconde fois reine de France quand elle épouse Louis XII et ne survivront que deux filles (au beau destin !). Cependant on se pose la question des morts successives de tous les fils qu’Anne de Bretagne a mis au monde, complot ou malchance ?

 

  •    Enfin l’exposition sur les costumes de renaissance.

DSC02495 web

DSC02501 copy

DSC02510 copy

 

DSC02520 copy

Cette exposition est rendue possible grâce au travail de Nathalie Harran, créatrice de costumes d’histoire et collectionneuse. L’exposition s’étend sur plusieurs pièces avec différentes ambiances sonores et lumineuses. Les costumes de la renaissance s’inscrivent dans une période de diversité et de richesse qui se démarque du moyen-âge. Les formes, les ornementations, les matières, les couleurs : tout est là pour permettre de se mettre en valeur et de trouver son propre style. Les pays également se servent du costume pour se différencier des autres comme pour le style espagnol qui tend vers le chic de la couleur noir avec l’arrivée de Charles Quint au pouvoir qui influencera ainsi toute la cour. L’exposition met en scène les costumes selon chaque pays (France, Allemagne, Italie, Espagne) et en plus de certains accessoires tels que la collerette, les bijoux, les coiffes.

DSC02524

Petite info culture : la collerette française au XVIème siècle s’inscrit dans la tradition des collerettes plates à volants et devient un effet de style étrange, séparant volontairement la tête du corps, telle que servie sur un plateau. La collerette change de style avec Catherine de Médicis et prend de la hauteur et contourne la tête pas l’arrière.

Mon coup de cœur : fidèle à mon âme enfantine, j’ai particulièrement adoré la salle qui permettait aux enfants de se déguiser avec quelques reproductions de costumes à leur taille. Je regrette que cela ne fût pas possible également pour les adultes…

DSC02505 copy

DSC02512 copy

Petit Quizz :
-> Savez vous quel est le symbole d’Anne de Bretagne (que l’on retrouve très souvent dans l’architecture, gravure et peinture de l’époque) ?

-> L’aristoloche est une plante antiseptique et antidouleur ou un fort poison ?

(Attention, pas de triche et répondez en commentaire ! réponses dans le prochain article.)

DSC02542 copy

Cliquez ICI pour avoir plus d’informations !

Le Futuroscope

La dernière fois que je suis allée au Futuroscope, ce devait être en 2007. Je me suis dit que cette petite journée en famille serait très agréable et qu’il serait intéressant de comparer les améliorations et changements du parc depuis cette date.

DSC03078 copy

J’adore le Futuroscope et on me demande souvent si je ne préfère pas plutôt Disneyland. En effet ce sont deux parcs à thèmes avec des attractions et un univers propre. J’apprécie l’un comme l’autre mais j’avoue avoir une petite préférence  pour l’univers Disney avec la magie féérique et enfantine qui règne dans le parc. Cependant le Futuroscope possède sa propre ambiance qui lui donne tout son charme.

On rentre dans un parc qui se soucie de la question environnementale et écologique, qui présente une architecture futuriste totalement dépaysante. La musique nous accompagne tout au long de notre promenade, elle même parsemée de curiosités sculpturales avec les bonnes grosses dames de J-L Toutain, de land-art, d’attractions, de salle de cinéma 4D.

DSC03023 copy

DSC03016 copy

DSC02939 copy

 

DSC02941 copy

 

 

DSC02956 copy

DSC02936 copy

DSC02918 copy

DSC02959 copy

DSC03098 copy

DSC03100 copy

DSC03123 copy

Mon coup de cœur : Les Yeux Grands Fermés est une « attraction » qui m’a vraiment bouleversée et touchée. C’est vraiment ma préférée car elle reflète une partie de l’esprit du parc qui est la découverte et l’innovation. Pendant un petit quart d’heure, nous voilà à la place d’une personne aveugle. Guidés par un animateur lui-même malvoyant mais d’un dynamisme incroyable, nous voyageons autour du monde à travers différentes salles. Noir. On ne voit vraiment rien, nous sommes donc invités à exploiter d’autres sens (le toucher essentiellement, mais aussi l’ouïe). Une expérience absolument inédite et qui fait réfléchir, mais attention, claustrophobes s’abstenir ! Une petite participation (5€) est demandée. Elle est ensuite reversée à une association qui permet le développement des technologies robotiques pour les personnes malvoyantes.

Que valent les nouvelles attractions ?: Les lapins crétins avec la Machine a remonter dans le temps ou encore Arthur et les Minimoys, voilà ces attractions nouvelles qui affichent à tout moment de la journée un temps d’attente d’une heure voire plus en moyenne. Nous n’avons pas eu le courage ni le temps de faire la toute nouvelle attraction des Lapins Crétins, mais nous avions eu de bons retours sur celle d’Arthur et les Minimoys. Mis à part les 2h de queue pour les 5min d’attraction, Oui, c’est vraiment sympa !

L’attraction intemporelle : S’il y a une attraction qui touche toujours et qui fait voyager inconditionnellement c’est bien les Voyageurs du Ciel et de la Mer. Oui, les sièges ne sont pas dynamiques et ce n’est ni un personnage de dessin animé ni une attraction sponsorisée par une star, mais il y a une telle profondeur et énergie dégagées par cet IMAX écran géant de 700m². Pas besoin de lunette 3D pour être plongés face à nous et à nos pieds dans cet odyssée d’une poésie émouvante.

DSC03003 copy

DSC03102 copy

Par ici =>visite du site et réservation !